Accueil   Grèges   Commander   Revue   Livres   Livres d'artistes   Auteurs   Contact

 
 
   
Les éditions Grèges

978-2-915684-18-6


Les Fils Aymon, Mélusine et Les Amours de la belle Maguelone et de Pierre de Provence appartiennent à la première période de Tieck. Ils s’insèrent dans un cycle rassemblant sept fictions, connu sous le titre de Volksbuch : Genoveva (dont Schumann tirera un opéra), Kaiser Octavianus, Fortunat, Magelone (dont Brahms tirera un cycle de lieder), Schildbürger, Melusina, Haimonskinder. Ces contes réécrivent des œuvres médiévales d’origine française : le premier se fonde sur une chanson de geste de plus de 18 000 vers, le second sur deux romans contemporains de la guerre de Cent ans, l’un dû à Jean d’Arras, l’autre à Coudrette, tandis que le troisième se réfère à un poème de la fin du XIIe siècle, dû à Bernard de Trêves, chanoine de la cathédrale de Maguelonne, près Montpellier. Mais ces réécritures sont toujours libres et sélectives, Tieck n’hésitant pas à infléchir ses modèles, au nom du pathétique, de l’humour ou du merveilleux.
Ludwig Tieck

 

 

Retrouvez ici nos annonces événementielles. - Plan du site