Accueil   Grèges   Commander   Revue   Livres   Livres d'artistes   Auteurs   Contact

 
 
   
Les éditions Grèges

978-2-915684-15-5


Ernst est un jeune aristocrate élevé au cœur de la nature ancestrale en compagnie d’un jeune roturier de mérite, Ferdinand, que son père a recueilli. Ils bénéficient d’une éducation indifférenciée, dispensée par un précepteur dévoué. Au sortir de l’adolescence un séjour à la ville, résidence du prince, s’impose : c’est là que Ferdinand s’aperçoit de tout le parti qu’il peut tirer de sa familiarité avec le monde du sentiment pour réussir dans la société. L’oncle qui héberge les deux adolescents s’irrite du manque d’ambition aristocratique d’Ernst et renvoie le précepteur à qui il en attribue la cause. Ce dernier s’embarque pour l’Amérique comme pasteur de misérables Allemands enrôlés aux côtés des Anglais pour réprimer les "insurgents". Mais avant de partir, il avait laissé à son pupille préféré l’Émile de Rousseau qu’Ernst va lire. Pour cela celui-ci mettra à profit la connaissance du français de son nouveau précepteur, tout en en rejetant les principes calculateurs. Ferdinand en revanche prospérera sous ce nouveau maître et trouvera une charge d’officier en France. Ernst, fidèle à son premier précepteur, voyagera en France aussi puis se mariera.

Après quelques années, Ferdinand revient auprès de son ami d’enfance pour y trouver secours, car il a tout perdu dans les troubles de la Révolution française ; c’est maintenant un farouche défenseur de l’ancien ordre des choses. Il impressionnera Amalia, l’épouse d’Ernst, jusqu’à la lui ravir. Ernst, malgré la confiance du prince mais qui se heurte à la cabale de la cour qui refuse tout réforme du régime aristocratique, trahi par son ami sombre dans un désespoir aggravé par la perte de son fils : même les révolutionnaires français, entre les mains desquels il s’est égaré à la recherche de son ancien maître, n’en voudront pas. Au retour d’Ernst dans la région de ses ancêtres, personne ne voudra plus frayer avec lui. Seul le retour de son premier précepteur le sauvera du suicide par l’évocation du traumatisme subi et le souvenir de Jean-Jacques Rousseau.

L’arrière-plan historique, celui de la guerre d’Indépendance des États-Unis et celui de la Révolution, est donc de première importance et nulle part à cette époque (1798) d’une telle proximité dans un cadre romanesque. La question de l’éducation est fondamentale : quelle part revient à l’acquis, laquelle à l’inné ? L’opposition Rousseau/Helvétius se trouve thématisée dans les épisodes du roman par l’opposition entre les méthodes des deux précepteurs.


Friedrich Maximilian Klinger

 

 

Retrouvez ici nos annonces événementielles. - Plan du site